Oui, avoir un blog ET un cerveau c’est compatible.

blog

Cette fois, je fais un article totalement différent de ceux que vous lisez ici habituellement: un billet de (mauvaise) humeur.

Parce qu’il faut que ça sorte, que je ne peux pas revêtir mon armure étincelante et monter au créneau à chaque conversation. Autant le faire ici. Officiellement.

Je ne vais pas parler des mails de propositions de « partenariats » à l’aveugle de la part de société qui ne sait pas bien qui vous êtes, ni quel aspect à votre blog. Je ne vais pas non plus parler des clichés un peu lourdauds qu’on nous sert tout le temps auxquels j’admet appartenir, comme avoir un chat, aimer les cupcakes et les paillettes, prendre des photos en focale courte… Mais plutôt faire une affirmation que certains devraient imprimer en plusieurs exemplaires à placarder autour d’eux:

Ce n’est pas parce que je suis une blogueuse que je suis stupide, superficielle, ou blogueuse mode.

Qui l’eût cru, hein?

Je blogue depuis maintenant presque 6 ans et je n’ai jamais été autant confrontée à des préjugés pourris que ces derniers temps. On aurait pu croire que la notoriété de la blogosphère « récemment » acquise dans les autres médias servirait notre cause, mais il semblerait que pas forcement. Je distingue trois types de public soumis à cette blogo sous les projecteurs:

– Les lecteurs de blogs, de longue date ou non, qui savent trier les informations et identifier une blogueuse mode, beauté ou lifestyle.

– Ceux qui découvrent cet univers, tâtonnent et font des généralités, nous prenant toutes pour des blogueuses mode (le « type » le plus médiatisé).

– Et enfin, mes préférés (non), ceux pour qui blog = le skyblog d’une adolescente superficielle et écervelée, envoyant des petits coeurs en commentaires après avoir écrit un article sur « le beau Kevin de la 3ème C ». Cliché parfait. Cette catégorie de personnes se permet d’émettre un jugement plus que négatif, sans avoir pourtant pris une minute pour aller voir à quoi ressemble la blogo.

La blogosphère c’est un vivier de talents (dont certains vraiment impressionnants), d’opinions, de styles, de conseils, de personnes chouettes, c’est un bouillon d’inventivité et de créativité. Et tenir un blog c’est beaucoup de travail.

Je ne vais pas m’étendre des heures sur le sujet, mais je suis absolument ouverte à la critique lorsqu’elle est constructive et qu’elle peut mener à un débat d’idées, ce qui soyons clair, n’est pas le cas si d’emblée vous êtes prise de haut. Il me semble important de décréter qu’avant d’émettre un jugement sur mon « état de blogueuse », si vous ne prenez pas le temps de jeter un oeil à mon univers, retenez juste que je ne vous écoute déjà plus parler.

 

Publicités

Tagué:, , , , , ,

8 réflexions sur “Oui, avoir un blog ET un cerveau c’est compatible.

  1. juliachou 3 janvier 2014 à 16:47 Reply

    C’est marrant je ne me suis jamais heurté à ce genre de critiques. J’en ai d’autres (fille à papa qui dépense l’argent de ses parents, profiteuse) mais pas ça. Ca doit dépendre du thème du blog ! Viens du coté des voyages, on est des bisounours 🙂

    • Melvina 6 janvier 2014 à 01:09 Reply

      Oui je suppose que plus tu touche des sujets à caractère « féminins » plus tu es confronté à ces remarques, mais j’ai bien peur que pour la majorité des personnes dont je parle dans l’article le terme « blogueuse » suffit à lui même pour se faire une opinion sans même connaitre ta ligne éditoriale… Et je rêverais de pouvoir parler voyage! Il ne me manque que le budget ^^

  2. CK 3 janvier 2014 à 16:47 Reply

    La blogosphère c’est aussi une ouverture sur l’extérieur pour tous ceux qui sont enfermés dans un bureau derrière un ordi à longueur de journée…Merci

    • Melvina 6 janvier 2014 à 01:07 Reply

      Merci à toi! C’est grâce aux lectrices qu’on ne baisse pas les bras et qu’on continue à bloguer avec amour! 🙂

  3. ohetpuis 4 janvier 2014 à 09:43 Reply

    Rien à dire ton article résume parfaitement la chose

    • Melvina 6 janvier 2014 à 01:03 Reply

      Malheureusement…
      Merci de ton soutiens ma poulette!

  4. Claire 4 janvier 2014 à 11:00 Reply

    Pour ma part, je n’ai pas eu à aller bien loin pour rencontrer ce genre de réflexion. Dans mes repas de famille par exemple, placer que je tiens un blog à fait beaucoup et m’a vallu un jolie :  » Oui enfin, internet ce n’est pas du travail, trouve toi un vrai boulot comme tout le monde « . Haaa quel bonheur 🙂 .
    En tout cas, ton article fait du bien, c’est agréable de pouvoir dire Merde de temps en temps, ce genre de personne ne se rendent pas compte de la charge de travail, de recherche et temps que cela peut amener de tenir un blog .
    Tant pis pour eux, ils restent les autres, et juste pour eux ça vaut le coup non ?!

    Bonne continuation à toi !

    • Melvina 6 janvier 2014 à 01:02 Reply

      Aaaaaaah le fameux « trouve toi un vrai boulot », un grand classique!
      Et non, je pense que peu de gens ont conscience du travail que ça demande d’avoir un blog…
      En tout cas merci à toi d’avoir partagé ton avis ici, ce qui appuie ta dernière phrase: oui ça vaut le coup! 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :